I Christine Le Nabour

Députée de la 5ème circonscription d'Ille-et-Vilaine

Christine Le Nabour
Députée de la 5 ème circonscription d'Ille-et-vilaine

Christine Le Nabour vote le Projet de loi de Financement de la Sécurité Sociale (PLFSS) 2023.

L’Assemblée nationale a adopté, mercredi 26 octobre 2022, la quatrième partie du projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2023 (PLFSS 2023) pour laquelle plus de 150 amendements ont été retenus. Face à des oppositions qui ont choisi de bloquer le débat, le Gouvernement a pris ses responsabilités pour continuer à protéger, accompagner, aider et soigner les concitoyens.

Christine Le Nabour et ses collègues députés du groupe Renaissance, ont obtenu des avancées importantes.

👉Pour renforcer l’accès aux soins et améliorer la prévention :

  • Rendez-vous de prévention aux âges clés de la vie (25-45-65 ans).
  • Prise en charge à 100% et sans ordonnance de la contraception d’urgence pour toutes les femmes en âge de procréer et du dépistage de certaines IST (déjà déployé pour le VIH).
  • Prise en charge par l’Assurance Maladie des frais de transport urgents réalisés à la demande du SAMU (exonération du ticket modérateur).
  • Prescription et administration de plus de vaccins par les infirmiers, sage-femmes et pharmaciens (sous le contrôle des autorités sanitaires).

👉Pour lutter contre les déserts médicaux :

  • Contrat unique d’incitation à l’installation, y compris financièrement, étendu aux remplaçants et internes en médecine pour lutter contre les déserts médicaux.
  • Tarification à l’acte pour les internes de 4ème année en médecine générale ;
  • Expérimentation de trois ans permettant l’accès direct aux infirmiers en pratiques avancées (IPA) sans prescription médicale dans le cadre d’un exercice coordonné.

👉Pour améliorer le quotidien de nos aînés :

  • Renforcement du contrôle et de la transparence financière des Etablissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD), et leurs groupes gestionnaires.
  • Modernisation du financement des services d’autonomie à domicile pour plus de justice et d’efficacité.

👉Pour soutenir les familles :

  • Calcul plus progressif pour l’aide à la garde individuelle.
  • Dispositif étendu aux enfants jusqu’à douze ans pour les familles monoparentales.
  • Pour les jeunes parents, avance par les employeurs du montant des indemnités journalières en cas de congé maternité/paternité (crédit d’impôt pour 300.000 foyers).
LISTE DES ARTICLES
Archives
Aller au contenu principal